CARENCE EN FER 
OU ANÉMIE ?


RECHERCHE & DÉCOUVERTE

Est-ce une fatalité ou y-a-t'il vraiment des solutions ?




BILAN & DÉFINITION
DE NOMBREUSES PERSONNES SONT CONCERNÉES
Selon l’OMS, la carence en fer est un des problèmes nutritionnels les plus fréquents y compris dans les pays développés. 
La carence en fer est largement sous-estimée dans sa fréquence et l’importance de ses conséquences sur la santé.

Également appelée anémie ferriprive, la carence en fer est la plus courante puisqu’elle touche plus de 30% de la population mondiale selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS). 

En France et en Suisse, 25 % des femmes non ménopausées souffrent d’une carence en fer, et 5 % une anémie. Chez les hommes, la proportion est plus faible. Il s’agit surtout d’enfants et d’adolescents, de femmes enceintes ou en âge de procréer. Avec l’âge, le danger d’une carence en fer augmente, du fait d’une alimentation inadaptée ou de maladies chroniques de plus en plus fréquentes.

En raison des pertes liées aux menstruations, les femmes non ménopausées sont celles qui ont les besoins en fer les plus élevés. Les apports nutritionnels conseillés (ANC) en fer sont de 16 mg/jour pour les femmes non ménopausées (voire 20mg/jour au moment des règles) et de 10 mg/jour pour les hommes et les femmes ménopausées. Chez les femmes enceintes, les besoins en fer sont également plus importants, ce qui implique généralement de recourir à une supplémentation.

Il est facile de tomber dans le piège de penser que si vous mangez bien, vous obtenez toute la nutrition dont vous avez besoin. Mais il existe toutes sortes de problèmes de santé et de modes de vie - sans parler des variations de la biochimie individuelle - qui affectent votre état nutritionnel. C’est pourquoi même les personnes qui mangent sainement peuvent développer des carences nutritionnelles - et pourquoi il est si important d’améliorer la nutrition. 

Si l’apport en fer via l’alimentation est trop faible, si l’absorption de fer par l’intestin est réduite ou si la perte de fer est trop élevée, l’organisme présente un bilan de fer négatif.
Pour préserver le fonctionnement des organes, le corps puise alors dans les réserves de fer et une carence en fer peut apparaître. Elle peut entraver certains processus métaboliques importants pour l’organisme.
A ce stade, si l’apport de fer ou son absorption restent insuffisants, une anémie ferriprive peut se manifester: cela signifie que le déficit en fer est trop important pour que la formation des cellules sanguines indispensables soit assurée.

De la carence en fer à l'anémie :
La carence en fer est un premier stade. Si le taux de fer continue à baisser, il s’agit alors d’anémie. 
– L’anémie est définie par une hémoglobinémie (ou taux d’hémoglobine dans le sang) inférieure à 12 g/dl chez les femmes (inférieure à 13 g/dl chez les hommes). – Une déplétion totale des réserves en fer est définie par un taux de ferritine sérique inférieur à 15 μg/l. Sont considérées comme à risque de déplétion, les personnes dont le taux en ferritine sérique est compris entre 15 et 30 μg/l.
– L’anémie ferriprive est définie chez les femmes par une hémoglobinémie inférieure à 12 g/dl et à 13 g/dl pour les hommes et un taux de ferritine sérique (protéine de stockage du fer) inférieur à 15 μg/l.
– La déplétion en fer se fait d’abord aux dépens des réserves: elle se manifeste par une baisse progressive du taux de ferritine plasmatique, anomalie la plus précoce d’une carence en fer débutante. Puis par réaction à l’épuisement des réserves, le taux plasmatique de transferrine augmente. Et enfin, le fer sérique chute. Le déficit en fer induit enfin une diminution de la synthèse de l’hémoglobine et une anémie.
Les groupes à risque :
- Femmes en âge de procréer
- Femmes pendant ou après la grossesse
- Enfants et adolescents
- Personnes âgées
- Sportifs
- Personnes intolérantes au gluten
- Végétariens ou végétaliens
- Personnes sujettes à inflammation gastro-intestinale

PourQUOI LE FER EST-IL VITAL POUR NOTRE SANTÉ ?
De bons apports quotidiens en fer sont donc très importants, notamment chez les enfants, les femmes, les sportifs et les personnes âgées. 

Le fer est présent en petite quantité dans l'organisme. 
Minéral vital, indispensable pour oxygéner toutes nos cellules, à l’instar du magnésium dans les molécules de chlorophylle des plantes, le fer doit être apporté et stocké dans le corps en quantité suffisante. La livraison se fait par la voie digestive et l’organisme prélève selon ses besoins les quantités nécessaires à son fonctionnement. Une partie est stockée pour des besoins imprévus et une partie utilisée immédiatement.

Le fer est un oligoélément vital présent dans la plupart des cellules du corps.
Il est, de ce fait, indispensable pour une bonne oxygénation des tissus et des cellules. Aussi, de nombreuses réactions enzymatiques en dépendent.
Il est par exemple un élément essentiel des enzymes indispensables à la croissance cellulaire et au métabolisme énergétique. Il intervient notamment dans les processus biologiques suivants:
✔ transport d’oxygène dans le sang : le fer permet de fixer l’oxygène dans le pigment rouge du sang (l’hémoglobine), et assure son transport dans les cellules.
✔ cycle respiratoire des cellules musculaires (la myoglobine) ainsi que dans diverses protéines impliquées dans le métabolisme énergétique et dans la fonction des muscles (notamment du muscle cardiaque)
✔ réplication et réparation de l'ADN, développement du cerveau et fonctionnement neurologique, système immunitaire, fonctionnement de la thyroïde, thermorégulation du corps, processus de cicatrisation, dégradation de substances oxydantes,...

Le spectre étendu  des symptômes d’une carence en fer s’explique justement par l’omniprésence de cet élément dans l’organisme. Si vous avez un ou plusieurs des symptômes décrits plus bas, évoquez la possibilité d’une carence en fer avec une personne médicale qualifiée.

Evidemment, la complexité vient aussi du fait que le fer est loin d’être le seul intervenant dans ces différentes fonctions vitales. Sont aussi essentiels d’autres minéraux, vitamines, protéines, enzymes… Citons quelques carences répandues, Magnésium, Zinc, Vitamines C, F, Vitamines du groupe B, protéines non métabolisables.
C’est pourquoi comme nous le verrons plus loin, il est souhaitable d'envisager rééquilibrage alimentaire (si nécessaire) et une éventuelle couverture des différentes carences potentielles. 
SYMPTÔmes & DIAGNOSTIC
SYMPTÔMES Très variés
Une carence en fer se manifeste lorsque l’organisme perd plus de fer qu’il n’en absorbe sur une longue période. 
Elle peut se manifester de différentes manières.

La principale difficulté à identifier une carence en fer tient au fait que la plupart des troubles qui y sont liés sont non spécifiques, c’est-à-dire qu’ils peuvent également être symptomatiques d’autres maladies.

Fatigue
La fatigue est l’une des raisons les plus fréquentes à l’origine d’une consultation médicale. Une des nombreuses causes possibles en est la carence en fer, avec ou sans anémie.
En se fixant au pigment de notre hémoglobine, le fer transporte en effet l’oxygène des poumons vers toutes nos cellules. 
Voilà pourquoi des carences en fer provoquent inévitablement un état de fatigue fréquent.
D'autres carences peuvent également coexister parfois.

Diminution des performances physiques et de la force
La carence en fer peut nuire à la forme physique et l’endurance.

Fonctions intellectuelles
Chez les enfants, une carence sévère en fer peut conduire à des retards de croissance et des troubles du développement du système nerveux central. Chez les adultes, la carence en fer se traduit par une diminution de la faculté intellectuelle, des difficultés de concentration, de mémoire, d'apprentissage, voire des troubles psychiques (états dépressifs, p. ex.). 
Aussi des maux de tête.

Chute des cheveux
Une corrélation entre la carence en fer et la chute des cheveux a récemment été mise en évidence lors d’une vaste étude portant sur 5000 femmes. 

Syndrome des jambes sans repos
D’après des résultats récents, une corrélation existe entre le fer disponible et le syndrome des jambes sans repos (RLS: Restless Legs Syndrom). Le RLS est caractérisé par des sensations désagréables dans les jambes associées à des mouvements incontrôlables. Les symptômes surviennent surtout au repos (en position assise ou couchée) et s’améliorent grâce au mouvement (position debout, marche). Parfois aussi des oedèmes au bas des jambes. 
On peut aussi observer un manque de tonus musculaire.

Mauvaise régulation thermique
Il arrive que les patients souffrant de carence en fer supportent moins bien le froid. En effet, le fer semble être associé au mécanisme de régulation de la température.

Système immunitaire
On peut également parfois observer une diminution de la résistance face aux infections, une pâleur ou des étourdissements.

Symptômes supplémentaires en cas de carence en fer avec anémie
L’anémie ferriprive n’est rien d’autre qu’une forme sévère de la carence en fer, et ses symptômes sont par conséquent en partie les mêmes que ceux d’une carence en fer sans anémie. Dans le cas de l’anémie apparaissent en plus des difficultés respiratoires, des palpitations cardiaques, une pâleur de la peau et des muqueuses, voire de la rétention d’eau dans les jambes. Les formes les plus sévères de l’anémie due à une carence en fer, associées à des lésions de la peau et des muqueuses, sont devenues très rares de nos jours.

Dyspnée
Perturbation ou arrêt des règles chez la femme non ménopausée

Vulnérabilité accrue aux infections

Est-ce que j’ai une carence en fer?
Faites le TEST !

Si une ou plusieurs des affirmations énoncées ci-dessous sont valables pour vous, il est possible que vous souffriez d‘une carence en fer ou d‘une anémie associée à une carence en fer. Une personne médicale peut vous donner des explications plus précises à ce sujet.
Je me sens souvent fatigué ou abattu.
Je ressens un état d’épuisement permanent.
Je me sens fréquemment quelque peu déprimé.
J’ai la sensation d’être moins en forme physiquement ces derniers temps.
Je suis plus essouflé à l'effort.
Je dors mal, jai du mal à dormir.
Je souffre de maux de tête et de vertiges.
J’ai régulièrement de la peine à me concentrer.
J’ai facilement froid, j'ai des difficultés à supporter le froid
J’ai la peau et les muqueuses pâles, j'ai des gerçures aux lèvres 
Je perds mes cheveux et j’ai des ongles cassants.
Ces symptômes peuvent s’expliquer par une carence en fer, signe avant-coureur d’une anémie. 


Diagnostic grâce à un test sanguin
S’il suspecte une carence en fer, une personne médicale qualifiée peut confirmer ce diagnostic grâce à un simple test sanguin. Il s’agit du dosage dans le sang du taux de ferritine, une protéine de stockage du fer. Le résultat est en général très fiable, sauf s’il existe un autre trouble qui provoque une inflammation dans l’organisme. Il faut donc également exclure l’existence d’une telle inflammation à l’aide d’un autre test simple en laboratoire, le dosage de la protéine C réactive ou CRP ou une formule sanguine complète ou CBC qui montre la taille potentiellement petite des cellules sanguines.  
L’interprétation des valeurs de la ferritine est décrite dans le tableau suivant:

Taux de ferritine                                          Réserves de fer
ferritine > 50µg/l                                        Réserves de fer suffisantes
ferritine : 30 à 50µg/l                               Réserves de fer faibles (symptômes possibles)
ferritine : 15 à 29µg/l                               Réserves de fer très faibles  
ferritine < 15µg/l                                        Réserves de fer épuisées  : Carence en fer absolue
LES RISQUES
La carence en fer devrait être traitée préventivement, sans qu’il soit besoin d’attendre un début d’anémie pour réagir médicalement. D’autant qu’à ce stade (hémoglobine très basse) de nombreux problèmes de santé plus ou moins graves auront été enclenchés à cause de la carence. 
Le danger étant proportionnel à l’importance de la carence. Cette carence ferrique fragilise et ouvre la porte à de nombreuses pathologies qui se porteront généralement sur les points faibles de ces personnes. Problèmes immunitaires, sensibilité aux infections, pathologies digestives, circulatoires, dépressions nerveuses seront plus à même de se développer sur un terrain fragilisé par une carence en fer permanente.
Si vous manquez de fer, vous voilà exposé(e) aux risques de fatigue, d’augmentation des risques infectieux voire d’infertilité. 

La prise en compte de la carence en fer, même légère, est essentielle dans le cadre d’une véritable politique de santé préventive, mais est aussi efficace dans les traitements de moult pathologies.
Il est urgent de prendre vraiment en compte la carence en fer dans le maintien d’un bon état de santé et d’admettre qu’elle est à l’origine de nombreux dysfonctionnements organiques dans notre corps.

Une prévention efficace de cette carence basée sur l’alimentation et des compléments naturels permettrait d’empêcher l’aggravation d’une carence débutante. En stimulant ainsi la machinerie immunitaire et la respiration cellulaire dans tout l’organisme, on traiterait préventivement de nombreuses petites maladies infectieuses et on éviterait l’apparition de pathologies plus lourdes.

LES CAUSES DE CARENCES EN FER
Il n'est pas seulement question de l'apport en fer à notre organisme mais aussi de son assimilation.
Le problème qu'on les personnes carencées est essentiellement dans l'assimilation des nutriments. 

De nombreuses situations peuvent expliquer un déficit, voire une carence en Fer : une pratique sportive intensive, des pertes menstruelles importantes, une grossesse, des hémorragies, une perturbation du microbiote intestinal, etc.
Il ne s’agit pas seulement de définir la dose optimale de fer, mais aussi de clarifier les causes de la carence en fer. Il peut exister une affection primaire qui doit impérativement être traitée en parallèle. Cette affection primaire peut être des pertes de sang gastro-intestinales anormales, une maladie coeliaque (intolérance au gluten) ou autre maladie intestinale, une inflammation chronique ou encore une tumeur.
Bien sûr, pendant les infections parasitaires et les pertes de sang aiguës, on pourrait être sérieusement déficient en fer et vous devriez consulter un médecin spécialisé en nutrition, comme un naturopathe, aborder la question. 

La cause est aussi souvent un manque de nutrition globale aggravé par un stress mode de vie.
Si vous êtes soumis à beaucoup de stress, par exemple, cela peut entraver l'absorption d'éléments nutritifs importants qui sont impliqué dans la fabrication des globules rouges.

Le risque de carence en fer est augmenté avec une alimentation déséquilibrée
LES SOURCES DE FER
Les sources de fer dans l'alimentation
On peut corriger une légère carence en fer en modifiant ou en adaptant le régime alimentaire, notamment en l’absence de troubles de l’assimilation du fer au niveau du tube digestif et de toute maladie chronique. 
Mais souvent, la carence en fer n’est détectée que tardivement et sa correction peut prendre du temps.  
Dans certains cas de forte carence ou de problèmes de malabsorption, un changement de régime alimentaire peut ne pas suffire à reconstituer les réserves.
Malgré tout, l’alimentation est évidemment un facteur primordial dans le cadre d’un traitement naturel.
Et un rééquilibrage alimentaire est souvent nécessaire

A éviter!
Certains aliments réduisent la quantité de fer utilisable par l’organisme, car ils bloquent l’absorption dans l’intestin. 
Les principaux exemples sont: Le thé noir, le café, le lait & produits laitiers, les boissons au cola, les produits à base de farine blanche.

La viande rouge ? à limiter!
La viande rouge est souvent considérée comme l’aliment de référence pour apporter du Fer. Toutefois la volaille et le poisson en contiennent également, en moindre quantité certes, mais de manière suffisante pour contribuer à satisfaire les besoins. Le besoin absolu de “viande rouge” fait donc partie de l’imaginaire. Bien au contraire, si votre statut en Fer est satisfaisant, un apport excessif peut favoriser le développement de l’inflammation dite de bas-grade.
"Il y a une croyance populaire disant que la meilleure source du fer, c'est le boeuf. 
En fait, toute personne qui dit avoir besoin de fer parce qu’elle a envie de boeuf, doit se rendre compte que son corps est en train de ressentir le même genre d'addiction qu'un fumeur essayant de s'arrêter de fumer. 
Vous ne devriez pas prendre une envie de viande trop sérieusement, puisque ce n'est pas différent d'une envie de caféine, sucre, alcool, etc. 
La science continue de prouver que la viande rouge a trop de protéines animales cancérogènes et d’artéroclogues, graisses saturées et cholestérol.
De plus, il a été prouvé que les produits animaux et sources de fer peuvent causer des réserves de fer élevées et malsaines parce que nos corps absorbent le fer à un rythme inintelligent.
Les aliments végétaux riches en fer sont beaucoup plus sains pour vous." - Dr Mitra Ray, phD

Les fruits et légumes? oui!
La consommation de vitamine C issue des végétaux permet d’améliorer grandement le taux d’assimilation du Fer végétal. L’ajout de vitamine C synthétique (acide ascorbique) ne présente, elle, pas du tout ces effets positifs et s’avère donc inutile, voire délétère. C’est pourquoi je vous conseille de consommer des végétaux riches en vitamine C (kiwi, cassis , papaye, goyave , fruits rouges, agrumes, poivron , fenouil, choux , épinards) les plus frais possible et crus (sauf intolérance digestive), en particulier au cours des repas contenant des aliments riches en Fer.
"Les sources de fer à base de plantes permettent au corps d'absorber le fer selon les besoins variables et réels du corps.
De plus, la vitamine C présentes dans les légumes (pas dans les produits animaux) travaille ensemble en synergie avec le fer qu’ils contiennent, ce qui permet cette assimilation saine et intelligent par le corps." - Dr Mitra Ray, phD

Les légumineuses? oui!
Les aliments riches en fer incluent toutes les légumineuses (haricots rouges, haricots, lentilles, pois chiches, soja, etc.), graines de sésame, graines de courge,
épinards et autres légumes à feuilles sombres, la plupart des noix, le son de blé, le riz. La mélasse noire est également une excellente source de fer.
Les légumineuses représentent des sources intéressantes de Fer, d’autant plus lorsqu’elles sont associées à des aliments riches en vitamine C. D’une manière générale, une alimentation riche en végétaux apparaît favorable à la satisfaction des besoins en Fer au regard de l’ensemble de ces facteurs. Des personnes végétaliennes ou vegans, sensibilisées à l’importance de la nutrition, peuvent donc tout à fait présenter un statut nutritionnel en Fer adapté. Le trempage des légumineuses, voire la germination ainsi que la cuisson suffisante de ces aliments permettent de limiter l’action de ces phytates. De même, la consommation d’un pain au levain à fermentation longue en réduit les effets, à la différence de la levure et de la fermentation courte (voir les conseils généraux de votre programme à ce sujet). En effet, maintenir une consommation de céréales complètes et de légumineuses contribue à couvrir vos besoins quotidiens en fibres, notamment insolubles.

Les algues? oui!
Les algues représentent également des sources significatives de Fer. Bien qu’alors présent sous une forme non-héminique, le Fer apparaît entouré (ce que l’on appelle complexé) par de nombreuses molécules végétales lui permettant d’être ainsi particulièrement bien assimilé. La spiruline est souvent évoquée comme une source importante. Elle en contient effectivement, mais en faible quantité en valeur absolue. Il existe toutefois sur le marché certaines spirulines dont l’alimentation est enrichie en Fer et présentant des concentrations environ sept fois plus importantes que les spirulines classiques. D’autres algues (Dulse, Wakame) en sont riches également.
Pour des informations complémentaires et s'en procurer, voir ici.

Les sources de protéines végétales? oui!
À l'instar de la spiruline citée ci-dessous, il existe des sources de protéines végétales avec une autre teneur en fer.
Nous recommandons les Shakes Complete J+ (qui contiennent un mélange optimales de protéines végétales dont la spiruline citée ci-dessus).
Pour des informations complémentaires et s'en procurer, voir ici.

Les concentrés de fruits, légumes et baies? oui!!
Une excellente solution pour apporter à  notre organisme les vitamines, minéraux et des milliers de substances végétales secondaires, les phytonutriments, de fruits, légumes, baies chaque jour, totalement naturels et organiques, afin d'optimiser la cascade enzymatique et l'assimilation du fer et autres micronutriments.
Pour des informations complémentaires et s'en procurer, voir ici.
LES DANGERS D'une supplémentation synthétique


Cependant, prendre des comprimés de fer ou faire des injections de fer par intraveineuse peut conduire à des surdoses très facilement et il est conseillé de ne pas aller dans cette voie sans un suivi vraiment professionnel car cela peut être est toxique:

Les dangers d'un excès de fer 
Le Fer favorise le stress oxydant et peut donc être délétère lorsqu’il est présent dans l’organisme en excès, ce qui justifie une prudence particulière en cas de prise de compléments alimentaires en contenant. Un excès chronique de Fer (ferritine > 200 µg/l et/ou coefficient de saturation de la transferrine > 35 %) peut s’avérer à l’origine d’une atteinte des cellules du foie et du coeur notamment, une augmentation des risques d’arthrose et de polyarthrite rhumatoïde, une atteinte neuronale ou encore une prolifération bactérienne.

Envisager de supplémenter avec des comprimés en Fer ?
Rappelons en préambule que la supplémentation ne se justifie qu’en cas de déficit avéré, voire de carence, au risque d’être plus toxique qu’utile le cas échéant.
De nombreux médicaments historiques proposent des supplémentations en Fer à dose supraphysiologique : la forme utilisée (sulfate ou oxyde de Fer notamment) est très mal assimilée (moins de 5%), expliquant que les doses utilisées sont alors importantes dans le but de garantir une assimilation résiduelle suffisante. Débute alors un véritable cercle vicieux : ces formes de Fer, souvent à l’origine de constipation et de selles noires, sont responsables d’une altération de la muqueuse intestinale, aggravant ainsi le déficit à long terme. Certains médicaments contiennent également de la vitamine C : or comme nous l’avons évoqué, la forme synthétique (acide ascorbique) ne permet pas la conversion en un Fer bien assimilé.
Les effets indésirables les plus fréquents sont des troubles gastro-intestinaux tels que les nausées, les vomissements, la diarrhée, la constipation ou les coliques.

Envisager de procéder à des injections de Fer par voie intraveineuse ?
Au même titre que l’excès de prise orale de Fer, les injections de Fer représentent des solutions d’urgence en cas de carence importante, aux effets pro-oxydatifs. Ils sont donc à limiter dans la mesure du possible, d’autant plus que de nombreux effets secondaires sont par ailleurs souvent constatés (nausées, vomissements, maux de tête, goutte, etc.). 
Si vous en avez trop, cet excès est alors un des éléments les plus pro-oxydatifs. Tout est donc encore une fois une question d’équilibre.

La médecine allopathique a par trop négligé les conséquences de la carence en fer sur la santé et n’a donc à disposition pour la traiter que des produits mal adaptés (car souvent très mal tolérés digestivement) et moyennement efficaces. 

LES avantages D'une supplémentation naturelle
Il existe des moyens plus naturels que des médicaments et particulièrement efficaces pour traiter sans risques d’effets secondaires nocifs la carence en fer.  
Comment compenser nos carences en micronutriments ?
- Des vitamines synthétiques ?  
Problème d'assimilation, et risque d'hypervitaminose
"l'abus de vitamines synthétiques peut raccourcir la vie"

- Les vitamines naturelles cependant sont parfaitement inoffensives et ceci quelque soit le dosage, car elles agissent conjointement avec les substances végétales secondaires (anti-oxydants, protecteurs de cellules, anti-inflammatoires, renforcement du système immunitaire,...) 

Notre corps a besoin de vitamines mais aussi de substances végétales secondaires  phytonutriments contenus dans les fruits et légumes. 
Voici un lien vers les compléments naturels cités dans cette vidéo :
Ce que disent les MédecinS experts & LA RECHERCHE
Il n'est pas seulement question de l'apport en fer à notre organisme mais aussi de son assimilation.
Le problème qu'on les personnes carencées est essentiellement dans l'assimilation des nutriments. 

"Les concentrés de Fruits et Légumes Premium JP+ et Smoothies de protéines végétales Complete JP+ sont d'excellents sources de fer végétales" - Dr Mitra Ray, phD

"La biodisponibilité d’un produit est une condition essentielle à son efficacité. Très souvent, on considère la biodisponibilité d’un produit comme une évidence alors que l’assimilation des micro-éléments, même chez les produits naturels, est insuffisante! C’est la raison pour laquelle l’analyse scientifique de cette qualité est particulièrement importante. La biodisponibilité des nutriments contenus dans JP+ a été analysée dans différentes études. Environ 20 études montrent que, dans le sang, la quantité des différentes substances végétales contenues dans JP+ augmente grâce à la prise de ce dernier. En font partie par exemple le bêta-carotène, la bêta-cryptoxanthine, la lutéine, le lycopène, les acides foliques, la vitamine C et les tocophérols, dont l’alpha-tocophérol (vitamine E). La durée de ces études était comprise entre 7 jours seulement et 2 ans. Des textes traitant de la biodisponibilité de JP+ sont disponibles entre autres dans les publications suivantes: Canas 2012, Kawashima 2007, Kiefer 2004, Samman 2003, Leeds 2000, Wise 1996." *

"Les résultats d’études obtenus jusqu’à présent indiquent clairement une très bonne biodisponibilité des poudres de fruits, de légumes et de baies JP+ ainsi que leurs effets positifs sur des éléments centraux du métabolisme. Dans ce contexte, on attribue un rôle décisif aux innombrables substances végétales secondaires. Dans JP+, les micronutriments (comme les vitamines et d’autres nutriments végétaux) se trouvent au sein de l’environnement naturel d’un grand orchestre d’innombrables substances végétales, en partie très actives. Il faut insister en particulier sur l’étendue des résultats déjà disponibles. La diversité des effets montre qu’il ne faut pas confondre JP+ avec un médicament. La plupart du temps, les médicaments ont un effet sélectif sur des mécanismes spécifiques. C’est pourquoi il faut les utiliser suivant les indications correspondantes. Par une optimisation de l’alimentation, un complément alimentaire comme JP+ conduit à divers effets positifs qui ne peuvent s’expliquer que par une stabilisation des systèmes propres. C’est cette signification préventive et stimulante de JP+ qu’il convient de souligner."*

*Extrait du Document "Aperçu général de la recherche scientifique" sur les concentrés J+ de Fruits, Légumes et Baies.
QUE FAIRE ? La SOLUTION
Première Étape
Effectuer un rééquilibrage alimentaire & manger un maximum de Fruits et Légumes par jour
L'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) recommande 5-10 portions de fruits et légumes par jour.
Nous devons absorber une grande variété de fruits et légumes chaque jour, avec les vitamines, minéraux et milliers de substances végétales secondaires, les phytonutriments.
Une consommation variée de fruits légumes et de baies permet ainsi un fonctionnement optimal des enzymes, et donc de la cascade enzymatique.
Or il est souvent difficile de nos jours d'apporter à notre corps cette variété de fruits et légumes chaque jour, et les fruits et légumes d'aujourd'hui sont souvent cueillis trop tôt et sont pauvres en nutriments. Sans parler du fait que beaucoup de vitamines sont également détériorés lors de la cuisson des légumes.

DEUXIÈME Étape
Complémentez votre alimentation avec des concentrés naturels de 10 Fruits, 10 Légumes, 10 Baies organiques chaque jour, afin de fournir au corps les vitamines, minéraux et des milliers de substances végétales secondaires, les phytonutriments dont le corps a besoin et qui fait parfois défaut dans l'alimentation d'aujourd'hui, afin de combler ces carences.
Nous recommandons ici des fruits, légumes et baies naturelles et organiques. Ce concept existe déjà depuis plus de 20 ans avec des concentrés naturels de 30 fruits et légumes organiques cultivés par des maraîchers dans le monde entier et cueillis à maturité. 

Les micro-doses de toutes les dizaines de milliers de substances contenues dans les concentrés de fruits et légumes sont utilisées par les enzymes pour effectuer leurs cascades enzymatiques.
Ceci permet d’améliorer l’assimilation au maximum des compléments alimentaires comme le fer.

Nous avons de nombreux témoignages de femmes pour tout ce qui a trait à l'assimilation du fer grâce aux concentrés de Fruits et Légumes.
Avec le Trio Fruits, Légumes et Baies, la personne pourra assimiler le magnésium & le fer contenu dans son alimentation et/ou pris en plus sous une autre forme car la plupart du temps l'assimilation est le problème derrière toute carence. 
Ce sont les nutriments contenus dans les concentrés de fruits et légumes qui permettent aux enzymes de fonctionner (assimilation, régénération, élimination) et ainsi d'assimiler les autres nutriments (micro et macro nutriments) contenus dans nos aliments.

Ceci peut donc nous permettre de :
- neutraliser les toxines et toxiques (fonctionnement du foie)
- assimiler les substances contenues dans nos autres aliments afin de nous permettre de
- réparer et régénérer nos cellules 

Le Trio de Concentrés de Fruits Légumes et Baies permet de se nettoyer des substances indésirables et d'améliorer l'effet des substances bénéfiques 😊
- Si on parle de calcium ou du fer, ce n'est pas la quantité qui fait la différence mais l'assimilation. 
- Le Trio Fruits Légumes et Baies permet d’assimiler le fer dans les aliments que vous consommerez donc penser à privilégier au quotidien la consommation d'algues, de légumes secs, de graines germées et jeunes pousses, le cacao cru, le thym à saupoudrer en assaisonnement des plats, et les épices (le cumin, le curry, le gingembre ou encore la coriandre)
- Attendre 3 mois pour pouvoir observer mieux les progrès au niveau des carences.

Il est toujours utile de se souvenir des aliments que nous devrions manger, mais il est également bon de savoir que les concentrés de Fruits et Légumes JP+ peuvent aider à combler le fossé les jours où nous ne mangeons pas de manière optimale. Les mélanges Fruits et Légumes contiennent ensemble des poudres de jus de brocoli, de chou frisé, d'épinards, de carottes, de tomates, d'oranges et de papayes, ainsi que 13 autres fruits, légumes et céréales bénéfiques pour la santé.

Prendre JP+ est un excellent moyen d'améliorer la nutrition et de protéger contre les carences nutritionnelles. Des recherches cliniques sur l'homme ont démontré que JP+ augmente les niveaux de folate, de bêta-carotène (utilisé pour fabriquer de la vitamine A), de vitamine E, de vitamine C et de sélénium.

Ceci est vraiment une excellente solution pour apporter à son corps 30 fruits légumes et baies, totalement naturels et organiques, de façon consistante, simple, saine, et surtout pratique.

Cliquez sur le bouton ci-dessous pour plus d'informations...
Vous trouverez notamment des liens pour les tester pour vous si vous le souhaitez pour le prix d'un café par jour, cliquez sur le drapeau de votre pays.
Témoignages
Anémique depuis mon adolescence,
je revis!

J'ai souffert de carence en fer et anémie pendant plus de 10 ans et il y a 3 ans, j'étais au plus bas: J'avais peu d'énergie, j'avais le moral en bas, j'essayais toutes les solutions possibles, rien ne fonctionnait, j'étais très souvent fatiguée et je n'avais pas l'énergie nécessaire pour bouger et faire du sport,…

Les médecins me prescrivaient des comprimés de fer et des injections de fer par voie intraveineuse...
Mais prendre du fer par voie orale ne suffisait pas et je ne voulais pas de transfusions... 
Mais j'ai réalisé que mon corps n'assimilait pas suffisamment le fer et autres vitamines ou nutriments.
Donc je pouvais prendre beaucoup de fer et autres vitamines ou nutriments autant que possible, j'étais constamment en carence, mon corps ne les assimilait pas!

Et puis, presque par chance, j'ai découvert une solution naturelle et saine qui a complètement changé ma vie…
En seulement DEUX mois, mon taux de ferritine est passé de 7 à 87, plus besoin de comprimés de fer, ni d'injections.

De plus, j'ai maintenant beaucoup d'énergie, je me sens tellement mieux, je suis en super forme! 

C'est fou de constater à quel point une solution saine et naturelle de concentrés de fruits et légumes a eu un impact aussi grand sur moi!  
J'ai beaucoup appris via cette expérience et je souhaite que mon expérience puisse aider aussi d'autres personnes.
Quand on comprend certains principes simples et capitaux pour notre santé, tout peut changer.
Maintenant je prends les 10 fruits 10 légumes 10 baies chaque jour et ça me donner une énergie incroyable!

- Karen, ingénieur & entrepreneur.

Anémique depuis 13 ans,
j'ai enfin trouvé la solution! 

Anémique depuis 13 ans, je suis contente d'avoir trouvé cette solution! 

Les smoothies J+ contiennent plus de fer que la viande rouge et les épinards
Et les concentrés de fruits et légumes J+ m'aident à assimiler ce fer.
Ainsi je n'ai plus besoin d'injections, ni de comprimés de fer
Car je préfère vraiment éviter les injections et comprimés sans résultats et néfastes pour ma santé.
 Maintenant, je suis en super forme, et j'ai plein d'énergie!

Le problème qu'ont la plupart des personnes carencées est dans l'assimilation des nutriments donc bien que je prenais du fer et autres vitamines ou nutriments, je restais constamment en carence car j'ai compris que mon corps ne les assimilait pas.
Cette solution de fruits et légumes au quotidien est vraiment pratique, saine et naturelle, et m'a fait passer d'une valeur de 4 à 108 en ferritine. 

Pour moi après 13 ans d'anémie, c'est fini ! 

- Roberta, jeune maman.

J'ai eu de l'anémie pendant des années,
 bien que je mangeais déjà sainement.
Les manifestations de carence étaient principalement pour moi la fatigue, les cheveux qui tombent, les ongles qui cassent...
Mêmes les médecins restent perplexes, les comprimés de fer et autres minéraux et vitamines synthétiques et même les injections ne fonctionnaient pas pour moi, sans compter les effets secondaires et les risques liés à une surdose de fer ou une hypervitaminose, mon corps n'assimilait pas suffisamment le fer et autres vitamines ou nutriments.  

J'ai toujours mangé sainement, j'achetais régulièrement des fruits et légumes bio des maraîchers dans les marchés locaux.
Mais ils étaient souvent cueillis verts, sans goût extraordinaire et moins variés hors saison donc j'imagine appauvris en nutriments, et encore pire après cuisson.

J'ai donc commencé les concentrés de fruits légumes et baies (30 au total!) chaque jour, et je dois dire qu'après de 1 mois déjà, j'ai commencé à ressentir des effets positifs, j’étais assez surprise, car je me sentais déjà moins bcp moins fatiguée, et c'est seulement après de nouvelles analyses, que l'on a pu confirmer ce changement avec mon médecin qq semaines après.

J'ai un taux de ferritine actuellement autour de 100 alors qu'avant j'étais à 11 ou 13... 
Non seulement mon niveau de fer est remonté, mais surtout j'ai retrouvé mon énergie pour être bien toute la journée au travail et le soir pour ma famille, j'ai vraiment l'impression de revivre…

- Sophie, stratégiste en banques d'affaires.

INFORMEZ-VOUS!
Une bonne information est nécessaire pour prendre les meilleures décisions pour notre santÉ!
Adopter un mode de vie plus sain et équilibré, sans renoncer au plaisir de manger!

En écartant les informations souvent trompeuses des sites de modes et des affiches publicitaires, notre objectif est de vous apporter une méthode simple, pratique et prouvée, avec des informations claires et précises pour vous permettre de faire de meilleurs choix, et installer petit à petit de nouvelles habitudes alimentaires et adopter, sur le long terme, un mode de vie sain et équilibré en matière de nutrition et mouvement.

Grâce à une alimentation adaptée à vos besoins et chaque jour des fruits, légumes et baies, vous retrouverez la santé et la vitalité que vous méritez afin de croquer la vie à pleine dent !
"Prenez-soin de votre corps. C'est le seul endroit où vous devez vivre." - Jim Rohn
Rejoignez notre groupe & assistez à 
notre prochain webinaire Nutrition & Santé
Contactez-nous directement via Facebook pour nous rejoindre :
CUSTOM JAVASCRIPT / HTML
Votre avis nous intéresse...
Quelles informations vous seraient utiles?

Contactez-nous!
Directement via le lien ci-dessus ou via mes coordonnées en bas de page.
Un pas vers vos objectifs...
Quels sont vos objectifs santé, vitalité, forme?
Quels résultats souhaitez-vous atteindre dans 1 semaine? 
dans 4 semaines? ou dans 4 mois?

La qualité de nos questions 
détermine la qualité de notre vie....

Les actions que je fais aujourd'hui 
déterminent la personne que je serai demain...

Quelles sont les actions que je vais mettre en place pour réaliser mes objectifs?
CoachingNutrition - #coachingnutrition

CUSTOM JAVASCRIPT / HTML
CUSTOM JAVASCRIPT / HTML
CUSTOM JAVASCRIPT / HTML

CUSTOM JAVASCRIPT / HTML
CUSTOM JAVASCRIPT / HTML
© Copyright 2017 - CoachingNutrition • Privacy Policy & Legal Disclaimer